Bon ok pas de news, mais que voulez vous il me fallait un jeu de mot idiot pour bien commencer cette multi-critique thématique sur les derniers films de sieur Keanu Reeves !
Ne vous plaignez pas, ça aurait pu être pire, par exemple:

  • Keanu kids on the block
  • Plutôt Reeves gauche ou Reeves droite ?
  • Queue a nue
  • Faites de beaux Reeves


 Happy Keanu ?
Ne sois pas triste Keanu, on commence tout de suite !

47 Ronin de jardin japonais

Et on commence avec sans doute le plus faible des 3 films que je vous critiquerai aujourd'hui : 47 Ronin. Le film a eu une naissance agitée: budget dépassé, réalisateur débutant, studio ne sachant pas le "marketer", sortie éternellement repoussée...Le résultat final est le fruit de cette genèse : beaucoup d'idées, mais dont ils ne semblent pas avoir su quoi faire. Le réalisateur a sans doute été bridé (sans jeu de mot svp) par le studio, où il s'est retrouvé dépassé par l'ampleur du projet, peut-être gêné par la présence de Keanu dont le personnage bien que central n'a en fait rien à faire dans l'histoire (tirée d'une légende populaire japonaise), un peu comme un cheveu sur la soupe qui était en fait le poil dans la main qui tenait le vieux pot dans lequel on a fait la soupe, si vous voyez ce que je veux dire.
 47 Ronin
Bref alors qu'au début on l'annonçait comme le film qui allait remettre Reeves sur le devant de la scène il se révèle au final comme un beau soufflé qui serait retombé un peu trop vite. Mais tout n'est pas à jeter : l'aspect visuel est soigné, pouvant rappeler Pirates des Caraïbes à certains moments, la trame de l'histoire est, hormis les keanurisations et un côté fantastique venu d'on ne sait-où (eh oui parfois pierre qui roule n'amasse pas mickey mouse), plutôt fidèle à l'originale (pas de happy end !) et finalement ça se regarde comme un film d'aventure divertissant si vous êtes bon public, mais complètement oubliable.

T'es Chi toi ?

Injustement peu diffusé sur grand écran en France en plus d'être sorti bien pus tard que dans le reste du monde, The Man of Tai Chi est la première réalisation de Keanu Reeves qui se réserve également le rôle du super vilain de l'histoire. Si je vous dit que Yuen Wo Ping est de la partie et que l'acteur principal était cascadeur et en sachant le nom du film vous aurez deviné par vous même que le film parle essentiellement de l'art du Bignou chez les Bigoudènes. Ou alors d'art martial, mais c'est presque pareil, vous en conviendrez aisément chers amis.
Je vais être franc j'aime ce film, il est dans la lignée des films de karaté/kung fu de la belle époque, une lignée qui aujourd'hui ne nous offre que peu de descendants et ça fait du bien de voir enfin de la castagne sur une toile perforée. Assez classique dans son déroulement, même si son héros au comportement pas irréprochable apporte une touche de fraicheur bienvenue, très appliqué dans sa réalisation (photo très crue pour plus de réalisme, symbolique du miroir etc.), ne sombrant jamais dans le ridicule malgré un ton étonnamment 1er degré, c'est un quasi sans faute que s'offre là Keanu Reeves et c'est dommage qu'il n'ait pas reçu l'exposition qu'il méritait. Il compose en plus un méchant parfaitement charismatique et convainquant,
Man of Tai Chi
D'ailleurs cela au film un de ses défauts : le combat final est un peu court, on aurait aimé plus ! Le deuxième défaut est sans doute à mettre au crédit de Yuen Wo ping : les chorégraphies sont géniales, mais elles sentent un peu le déjà vu. Recommandé !

Wick, j'ai un gros rhume

Vous allez pas le croire mais Keanu a déjà 50 ans. C'est déjà difficile à croire après avoir vu 47 Ronin et Man of Tai Chi, ça devient complètement impensable après avoir vu John Wick. Presque l'âge d'un expendables en somme mais ici il vaut bien toute la troupe de papys à lui tout seul !
John Wick
Avec son scénario qui tient sur la tranche d'un papier à cigarette, son action débridée, son univers des "professionnels" joliment dépeint et son ton assurément pas sérieux (au contraire de Man of Tai Chi donc), John Wick est comme une grande bouffée de fraicheur dans le cinéma actuel : voilà un film qui donne ce qu'on attend de lui, qui ne cherche pas à vous prendre de haut, ou à se prendre pour plus qu'il n'est, il offre de la vengeance, des fusillades, de la baston, de l'humour et un Keanu Reeves complètement en phase avec son rôle c'est à dire over the top ! Chaudement recommandé !

Photos d'illustration du propos discrètement piquées sur Allociné et perezhilton.com